En test : 4 lampes de chez OLight

En test : 4 lampes de chez OLight

9 octobre 2020 0 Par jo'

Précédemment, vous avez pu lire mon avis assez positif sur une bouteille isotherme de chez Qwetch. Aujourd’hui, on va rester sur un des fondamentaux de la survie : la lumière. De la lumière portative là où il n’y en a pas ou plus, je veux bien sûr parler des lampes. Je vous propose un test d’un ensemble de 4 lampes de poche de la très célèbre marque Olight. Clairement on est sur des produits qualitatifs de lampes à usage courant ainsi que tactique.

Précision : je n’ai aucun partenariat avec Olight. Si je vous propose ce test, c’est pour partager mon avis suite à un achat récent chez eux, et comme ça m’a bien plu, vous recommander aussi de vous équiper de ce genre de lampes bien utiles en toutes circonstances.

J’avais envie d’acheter ce genre de trucs depuis déjà un petit moment, mais sans encore passer à l’action. Les 28 et 29 septembre, la marque Olight a proposé de belles promos, ils ont cassé les prix. -30% sur certains articles, -40% à partir de 2, ceci valable sur les promos du moment. À cela s’est ajouté un -10% grâce aux partenaires… Tout cela a suscité un désir trop fort d’achat, j’ai craqué. C’est encore la faute à Piero san Giorgio qui a relayé la nouvelle 😉 Merci Piero !

 

Des lampes évoluées, mais de quoi parle-t-on ?

Si vous ne connaissez pas bien l’utilité de ce genre de lampes de poche, laissez-moi vous expliquer tout ça brièvement. Et peut-être qu’à la fin de cette revue, vous aurez vous aussi l’envie de vous en procurer !

 

La qualité avant tout

Les lampes dont on parle, c’est plutôt de la qualité. Olight fait partie des fabricants réputés. Les prix sont aussi un peu plus élevés, surtout sur certains modèles, mais on s’y retrouve largement dans l’utilisation. On est sur des lampes :

  • avec une plus grande fiabilité (moins de pannes)
  • qui éclairent mieux
  • et peut-être aussi plus longtemps
  • elles fonctionnent avec des batteries rechargeables ou bien des piles classiques, souvent AA (LR6) ou AAA (LR3), ce qui est fort pratique puisqu’elles sont faciles à trouver et peu chères. En cas de crise, c’est préférable de faire simple !
  • encaissent les chocs sans casser, du genre tomber bêtement du sac ou même davantage

 

Plusieurs catégories

Alors, déjà il existe plusieurs familles de lampes, suivant l’usage qu’on leur donne. Il y a certainement un tour de marketing aussi dans tout cela, je vous laisserai l’entrevoir par vous-même. N’empêche que, suivant leur puissance lumineuse, exprimée en Lumens (lm) et leurs caractéristiques, on en fait clairement pas le même usage.

 

Lampes EDC : pour un usage courant

La base, les EDC pour un usage de tous les jours. Une lampe sert à éclairer ! des modèles à 100 ou 200 lm sont bien pratiques pour se lever la nuit et faire son pipi. Sans déconner, on fait bien plus que ça en réalité avec. En général, elles ne sont pas bien grosses et relativement légères. Pourtant certaines peuvent éclairer pour certaines à 2000 ou 3000 lm !

Le but d’une lampe EDC, quelle que soit sa puissance, c’est d’être simple à utiliser, pour toute la famille et toutes les situations classiques lorsqu’on a besoin de s’éclairer. Leur faisceau est plutôt large et régulier, c’est agréable et pratique la nuit.

 

Les lampes tactiques

Les lampes dites “tactiques” sont plus évoluées, offrent davantage de fonctionnalités et les plus puissantes peuvent monter bien plus haut en lumens pour des usages spécifiques comme le secourisme en montage ou en pleine mer. C’est pour les gros balèzes sur le terrain ! Mais rassurez-vous, la plupart des modèles tactiques iront aussi très bien pour aller promener tranquillement le chien un soir d’hiver…

Quelques différences notables avec les EDC :

  • Les lampes tactiques ont souvent un faisceau plus resserré et éclairent plus loin
  • Possibilité de programmer des raccourcis pour accéder plus rapidement aux modes spécifiques comme l’éclairage stroboscopique (lumière intermittente)
  • Souvent de petits crans sur l’avant, intéressants pour se défendre en cas d’agression. (Ça doit faire mal mais encore faut-il pouvoir s’en servir)
  • Les corps de métiers dans la sécurité, la police, secourisme, etc, apprécient à l’usage ce genre de lampes

Certaines lampes tactiques sont très puissantes, il convient donc de faire attention à ce que vous faites, pour ne pas éblouir les gens et leur faire mal aux yeux (sauf si c’est pour vous défendre d’un agresseur la nuit évidement). À partir d’une certaine puissance, ce ne sont plus des jouets pour les gosses !

 

Les critères distinctifs pour bien cibler vos besoins

  • l’intensité lumineuse, exprimée en Lumens (lm)
  • la taille : petite ou grande ?
  • la résistance aux chocs
  • batterie ou pile ? Quelle capacité en mAh ?
  • le niveau d’étanchéité
  • la qualité de maintien/prise dans la main
  • les fonctionnalités : plusieurs niveaux de luminosité, clignotement, extinction automatique…
  • peut-elle servir d’arme d’autodéfense ?

 

Passage en revue

Je traite dans l’ordre, de la plus légère à la plus puissante. Je ne parlerai que des 4 lampes que j’ai commandé et testé moi-même.

 

Les 4 lampes en boîte

Elles viennent d’arriver ! Allez, on ouvre tout ça et on commence le test !

 

OLIGHT I3E EOS

lampe i3E EOS

Malgré sa toute petite taille, la lampe i3E EOS éclaire plutôt bien dans l’obscurité

  • lampe EDC
  • fonctionnement unique à 90 lumens
  • pile AAA (LR3)
  • très légère ( 19,4g )
  • attachable en porte-clé

C’est une mini-lampe et la plus petite du comparatif. Je l’ai obtenue en cadeau car j’atteignais un certain montant à la commande (100€ pour ne rien vous cacher) Cool 🙂 Elle est vraiment toute petite, toute légère, conçue pour s’attacher à un porte-clé, histoire d’être certain d’avoir de la lumière en toutes circonstances. On visse ou dévisse la lampe pour allumer/éteindre.

Avec 90 lumens, cette mini lampe de trousseau de clés sait se rendre utile ! Elle éclaire plutôt bien pour sa taille ! On pourrait facilement la perdre si on ne l’attachait pas quelque part ! Pratique, je valide.

 

OLIGHT i3T EOS rouge

lampe I3T EOS rouge

La petite lampe I3T EOS sort en version rouge du plus bel effet. Impossible de la perdre dans le sac !

  • lampe EDC
  • modes 5 & 180 lumens
  • 1 pile AAA (LR3)
  • imperméable norme IPX8
  • 41 g
  • 8,9 cm de longueur

La i3E EOS rouge fait partie des nouveautés mises en avant et en promo pour l’occasion. Une édition limité parait-il sur le site. Avec ses 180 lumens, on éclaire un peu plus que le porte-clé dans le noir. Le mode d’éclairage léger/fort se change en poussant 1x ou 2x le bouton d’allumage à l’arrière.

On est dans la logique d’une petite lampe discrète. Avec son attache (clips en métal), il est facile de l’accrocher sur une casquette ou tout autre support. Bien pratique ! Sa teinte rouge assure de ne pas la perdre et c’est plutôt joli. Je l’utilise à l’intérieur et ça fait bien le job.

 

OLIGHT i5T EOS

lampe I5T EOS

Le design de la I5T-EOS ressemble à peu de chose à celui de la I3T EOS… en plus gros. Avec une pile LR6 dedans et plus de puissance.

  • lampe EDC
  • modes 15 & 300 lumens
  • 1 pile AA (LR6)
  • 60g
  • imperméable norme IPX8
  • résistance de chute de 1,50m
  • 9,5cm de longueur

C’est le même en plus puissant. Ce modèle i5T EOS ressemble beaucoup au i3T EOS dont je parlais juste avant. Pour moi, c’est la même chose en un peu plus gros, un peu moins léger et surtout un peu plus puissant (300 lumens au max). Le fonctionnement est exactement le même, mais la pile passe au LR6, un format encore plus courant et facile à trouver.

 

OLIGHT WARRIOR Mini

lampe WARRIOR Mini

Avec son design de sabre laser, pourfendez les ténèbres avec la WARRIOR Mini !

  • modèle hybride tactique & EDC
  • modes 1, 15, 120, 500 et 1500 lumens
  • batterie rechargeable et amovible 18650 de 3500mAh via le chargeur USB propriétaire fourni
  • visibilité max jusqu’à 190m
  • résistance de chute de 1,50m
  • imperméable norme IPX8
  • seulement 10,6 cm de longueur
  • 105g batterie comprise

Dernière du test… on garde le meilleur pour la fin ? Là, on est clairement dans une autre catégorie puisqu’il s’agit d’une lampe tactique à 1500 lumens (maximum). 1500 lumens en mode turbo, il faut l’avouer, c’est déjà relativement puissant pour un usage courant. On éclaire assez loin en extérieur avec, et je pense que le mode low est préférable en intérieur pour ne pas s’éblouir. À chaque niveau de puissance son usage :

  • 1 lm : c’est un mode “veilleuse” pour s’orienter sans réveiller tout le monde…
  • 15 et 120 lm : pratique pour s’éclairer en intérieur ou extérieur
  • 1500 lm : vous avez laissé un objet dans le jardin ou dans un champs, vous n’avez pas que ça à faire de chercher pendant 1H. Un bon coup de 1500 lumens et vous le retrouverez bien vite !

Un modèle tactique…

La polyvalence de cette lampe est assez intéressante : on peut s’éclairer doucement comme assez loin. Grâce au bouton latéral resté enfoncé, les modes défilent et le dernier reste en mémoire pour le prochain allumage. Un mode stroboscopique est présent, intéressant pour se signaler en cas d’accident par exemple. C’est le côté tactique de ce modèle. La lampe dispose de petits crans sur l’avant pour la défense.

…Avec son côté EDC

Le faisceau est assez homogène et large, ce qui est fort agréable à l’usage la nuit. Avec ses 10.6 cm de long et ses deux boutons (latéral et arrière) elle passe facilement dans toutes les mains, y compris de petites mains de femmes (ça n’a l’air de rien comme ça mais c’est un vrai argument).

Bonne puissance & pratique

La WARRIOR Mini reste légère, discrète, puissante, facile à allumer à 1500 lm en une seule pression. Par exemple contre des cambrioleurs ou encore en moyen de défense pour une femme seule dans la rue le soir, ça peut être pas mal. En effet, je n’aimerai absolument pas me prendre les 1500 lumens de lumière blanche dans la gueule en pleine nuit ! L’effet de surprise mêlé à la puissance doit bien calmer l’assaillant quand-même… il y a des chances que votre agresseur prenne la fuite, au moins parce qu’il est clairement reconnaissable “en plein jour”.

Autonomie et recharge

J’ai laissé la lampe se vider doucement sur un coin de table pendant plusieurs heures. Au bout d’un moment l’intensité lumineuse diminue progressivement. Test concluant !

La recharge s’opère sans même ouvrir la lampe, via le câble USB propriétaire fourni, qui se fixe par magnétisme à l’arrière (et ne bougera pas tout seul!) Je l’ai branché sur un chargeur téléphone samsung de 2A (ces chargeurs sont très bons et sûrs), la pile s’est rechargée en 1H. Il est possible de recharger sur votre PC, dans votre voiture avec un adaptateur allume-cigare ou tout chargeur suffisant d’au moins 3500mAh. C’est vraiment très pratique.

La WARRIOR Mini est évidement la meilleure du test et ma préférée, en terme d’autonomie, de puissance, fonctionnalités et bien sûr du fait de disposer d’une batterie rechargeable avec une très bonne autonomie. Ce modèle est une réussite indéniable car très bien pensé et accessible sur le prix. Une belle idée de cadeau 🙂

 

Les 4 côtes à côtes

Une photo de famille pour se figurer les différences de gabarits :

les 4 lampes en test

les 4 lampes comparées. Dans tous les cas, on reste sur des modèles très compacts.

 

Recommandations de bon sens

  • ce genre de lampes émet un rayonnement assez intense, je vous recommande d’être vigilant quant à leur utilisation, de faire attention à vos yeux, et d’éviter de les confier à des enfants trop jeunes
  • attention à ne pas éblouir quelqu’un par accident !
  • les lampes que j’ai pu tester on une lumière très blanche. On aime ou on aime pas ! Elles pourraient retarder votre endormissement le soir ou réveiller votre cerveau si vous l’utilisez la nuit. Comme avec les écrans : éviter de les utiliser de préférence juste avant d’aller se coucher. Enfin c’est mon avis !
  • n’oubliez pas qu’une telle lumière la nuit est nuisible aux animaux et perturbe la vie sauvage. Merci pour eux de ne pas vous servir n’importe comment de ces outils

 

Du côté de la concurrence

Je vous ai présenté des lampes de chez Olight, cependant je vous invite à regarder aussi du côté de la concurrence, qui propose des produits du même genre, mais je n’ai pas d’expérience là-dessus :

  • Maglite
  • Klarus
  • Nitecore
  • Niteye
  • Fenix
  • Acebeam

Vous trouverez par exemple un certain nombre sur ce site de vente. Ou en vous rendant directement sur leurs sites officiels.

 

CONCLUSION

Allez, une petite conclusion. Voila, j’espère que ce test groupé vous aura bien éclairé (haha). Voici quelques bonnes idées de cadeaux pour noël, pour vous-même ou pour votre famille. C’est le genre de petit cadeau pratique qui plaira à tout le monde, que l’on oublie pas, et qui ne finira pas au grenier comme les fontaines à chocolat !

La polyvalence de la WARRIOR Mini est intéressante et c’est aussi pour celle-ci que j’ai passé commande. Toutes ces lampes s’avèrent assez légères et compactes par rapport à la lumière dégagée, elles sont pratiques à l’usage et semblent toutes solides, même si je ne les ai pas testées sur ce point, ni sur la durée d’éclairage pour les piles AA et AAA. Un bon choix de base pour se constituer un éclairage au quotidien ou en action à l’extérieur. Je recommande !