55 plantes médicinales dans mon jardin

55 plantes médicinales dans mon jardin

22 avril 2020 0 Par experimentor

55 plantes médicinales dans mon jardin, les cultiver, les récolter, les conserver

Mmm rien que le titre est intéressant 🙂 ! Cet article s’inscrit dans la parfaite continuité de créer son jardin d’aromatiques bio, dont je vous recommandais vivement l’achat. Vous pouvez lire ce dernier en premier si vous ne l’avez pas déjà fait, mais dans le cas contraire cela n’as pas trop d’importance, car vous trouverez des contenus complémentaires.

 

 

Pourquoi se soigner avec les plantes ?

Mais quelle idée ! On a tout à la pharmacie ! ou presque… pourtant il manque souvent l’essentiel.

Vous pensez (peut-être encore) que Big Farma veut réellement votre bien ? Si c’est votre cas, c’est vraiment dommage pour vous les amis. L’industrie pharmaceutique préfère vendre des médicaments sous brevets, chers et au plus grand nombre, afin d’éteindre les symptômes, plutôt que de réellement soigner les problèmes de fond. C’est la médecine symptomatique. Rendre les patients accros à un traitement cher, c’est une rente indispensable. C’est la base de leur mode de fonctionnement.

Attention, je ne dis pas que tous les médicaments sont inutiles, mais la plupart ne servent simplement à rien. Je serai certainement très heureux de me faire soigner avec un antibiotique si par malheur j’attrape je ne sais quelle maladie grave, mais d’ici là, tout ce que je peux soigner avec les plantes, je ne me priverai pas de le faire 🙂

Les plantes médicinales, utilisées avec intelligence, ont beaucoup moins d’inconvénients, et bien utilisées, risquent beaucoup moins de vous dézinguer la santé. Par opposition aux traitements de synthèse, les plantes médicinales s’inscrivent souvent dans une logique complètement différente, sur la durée, plutôt que sur le moment. Certaines mettent plus de temps à agir que des traitements de synthèse.

Et puis les amis, les plantes médicinales, elles poussent très bien chez vous dans le jardin, pas au magasin 🙂 Bon, c’est sûr que vous aurez besoin d’en avoir de belles quantités pour soigner des problèmes à long terme sur toute l’année. Mais vous pouvez aussi en acheter prêtes à l’usage et ensachées chez des producteurs bio et les soutenir.

 

 

Le livre

 

4ème de couverture

à l’heure où grâce au travail acharné des défenseurs de la phytothérapie, les plantes “santé” reviennent sur le devant de la scène, quoi de plus pratique que d’avoir sous la main les quelques herbes qui nous permettront de faire face aux maux les plus courants ?

Ce livre nous emmène à la découverte du jardin médicinal. Celui-ci sera à l’image de la santé du jardinier qui le cultive, car c’est bien de cela qu’il s’agit : faire pousser sa pharmacie naturelle et personnalisée pour y récolter de quoi fabriquer soi-même les remèdes dont on a besoin, pour lutter contre l’insomnie, soigner la sphère digestive ou respiratoire, améliorer la circulation veineuse…

Après un rappel des bases du jardinage et des particularités de la culture des “simples”, ainsi que l’on appelait autrefois les plantes médicinales, 55 fiches présentent les plantes les plus couramment utilisées en pharmacopée naturelle, de l’absinthe à la violette en passant par l’arnica, la guimauve, le millepertuis, la valériane… Chaque fiche détaille les conditions de culture de la plante (semis, plantation, entretien, multiplication, besoins particuliers, calendrier de culture…), au jardin ou sur un balcon, les modalités de sa récolte et de sa conservation ainsi que ses propriétés thérapeutiques et les éventuelles mises en garde à connaître. Une dernière partie est consacrée à la transformation, donnant des recettes simples de décoctions, macérations, hydrolats, sirops…

Tout pour constituer son armoire à pharmacie naturelle !

 

4ème de couverture

4ème de couverture

 

L’auteur

Virginie Peytavi a créé en 2006 et dirigé jusqu’en 2011 le centre de formation autour du milieu végétal, du Jardin des Méditerranées, au Domaine du Rayol dans le Var.

Retrouvez quelques mots sur l’auteur sur Terre Vivante.

 

Quelques pages

 

Comment aborder ce livre

Vous pouvez commencer par la première partie sur les connaissances générales, feuiller quelques fiches de plantes, terminer par les annexes… ou dans n’importe quel sens, pourvu que vous trouvez ce qui vous intéresse ! Peut importe comment vous le lisez. Ce genre d’ouvrage se consulte un peu comme on veut, et bien sûr on y revient à volonté par la suite 🙂 Il faut une bonne mémoire pour connaître ces 55 aromatiques, alors je pense que ce sera au fur et à mesure !

 

Contenu

Vous apprendrez quelques connaissances générales sur les plantes médicinales et aromatiques, sans trop rentrer dans le détail car ce n’est pas le but de l’ouvrage qui survole rapidement les notions afin de vous permettre de démarrer rapidement. Rappels historiques, classifications thérapeutiques, types de sols, organisation du jardin, bon gestes, réutiliser les graines, récolter, séchage, utilisation, vous verrez les bases pour bien débuter. Après, il y a plus qu’à 😉

Concernant les fiches individuelles, on est bien renseigné sur la description, le mode de culture, comment récolter, conserver, les propriétés médicinales et comment utiliser la plante. Toutes les fiches sont illustrées par des photos et agrémentées d’un calendrier de culture.

C’est donc un livre à mettre entre toutes les mains. Concis et clair, il se lit vite et bien, avec une quantité conséquente d’informations et de conseils. Cependant, sur 200 pages, forcément il n’est pas exhaustif, mais ce n’est pas son rôle. La sélection des 55 plantes ne comprend par exemple pas la sauge, grand classique des jardins, mais ce sera l’occasion de découvrir d’autres moins connues.

Il vous faudra compléter avec d’autres ouvrages plus spécialisés si vous souhaitez approfondir certains domaines. Certains lecteurs cherchant du contenu plus étoffé trouveront peut-être à leur goût que certains points ne sont pas suffisamment étayés.

 

Livres, complémentarités, collections

Dans la plupart des livres portant sur les aromatiques, les médicinales, ou la permaculture, on retrouve du contenu en commun, vous aurez donc l’impression d’une redondance. C’est normal, ce n’est pas un mal en soi, mais du coup se sera à vous de bien feuilleter les ouvrages pour déterminer si le contenu peut vous apprendre quelque chose. En règle générale, dans la gamme d’ouvrages proposés dans une même collection, comme chez Terre Vivante, ou Terran, l’éditeur fait en sorte de proposer des ouvrages relativement complémentaires. Il y a donc une cohérence bienvenue. De plus il y a de nombreux auteurs, ce qui vous offre des points de vue différents, et pas toujours sur la même ligne.

 

Les 55 plantes passées à la loupe

Absinthe – Achillée millefeuille – Alchémille – Aloès – Angélique – Armoise – Arnica – Aspérule odorante – Aubépine – Ballote – Bardane – Bleuet – Boldo – Bouillon blanc – Bourrache – Bruyère – Camomille romaine (ou noble) – Capucine – Cassis – Chardon-Marie – Citronnelle – Coquelicot -Échinacée – Églantier – Eschscholtzia – Fenouil – Fumeterre – Gattilier – Guimauve – Hamamélis – Houblon – Hysope – Joubarbe – Lierre terrestre – Mauve – Mélisse – Millepertuis – Myrte – Myrtillier – Nigelle – Ortie – Passiflore – Pensée sauvage – Petite pervenche – Pissenlit – Plantains – Prêle – Primevère – Réglisse – Reine des prés – Souci – Valériane – Verveine odorante – Vigne rouge – Violette

 

la bourrache

la bourrache officinale, très belle plante décorative et médicinale

 

Pourquoi je vous le recommande

  • très accessible et s’adresse aux débutants (même si un peu moins que créer son jardin d’aromatiques bio)
  • bel ouvrage, agréable à lire et à relire
  • comporte 55 fiches détaillées de médicinales
  • conseils pertinents

 

Verdict

Sans surprise, un excellent ouvrage, dans la même veine que créer son jardin d’aromatiques bio. Un livre de ressources de base que chaque jardinier en herbe devrait posséder dans sa bibliothèque, même minimaliste. Se soigner par soi-même sans l’aide obligatoire de big farma est (re)devenu une compétence de base.

Pour des survivalistes qui souhaitent s’auto-former sur les plantes médicinales, c’est donc une bonne acquisition si vous êtes débutant.

 

Références :

55 plantes médicinales dans mon jardin. Les cultiver, les récolter, les conserver
éditions Terre Vivante
auteur : Virginie Peytavi
207 pages, format 16,5 x 24,5 cm
24,90 €

 

Pour se procurer le livre

En “temps normal”, on trouve le livre en librairies, mais vous pouvez toujours le commander sur le site de Terre Vivante, sur la page descriptive du livre.